Du rêve à la friche

Voilà, je reprend mon blog, les textes partent dans tous les sens, tant pis, peu importe, les idées peuvent elles aussi être organiques, grandirent, se développer, buter ici, repartir ailleurs, se ramifier…
Des amis se sont montrés intéressés à l’idée de ce festival itinérant et ont commencés à rêver mais il fallait un sol un peu plus de concret pour que cette graine puisse germer. Cette terre c’est Marie-Cécile et Jean-Luc qui l’on apportés. Nous nous sommes rencontrés il y a quelques années alors qu’ils étaient de retour à Fribourg avec leur pinte à fondue. Durant près de 10 ans, ils ont montés la pinte de places en friches en France, en Belgique, en Suisse. Plus modestement, avec mon compagnon, nous avons nous aussi baladé notre studio mobile et occupés quelques places ou coins de rues. Quand nous avons commencé à échangés nous nous sommes rendu compte que nous avions des expériences similaires de la rue. Nous aimons nous implanter pour un temps dans un lieu, vivre là, inviter les gens à s’arrêter un moment, eux, le temps d’une fondu, nous le temps d’une émission télé. Loin de la dangerosité prêtée à la rue nous la voyons comme lieu d’échanges et d’expression. La rue est aussi un lieu privilégié d’expression de la démocratie.
Naturellement je leur ai parlé de mes envies de nomadismes et eux arrivent avec une friche. Ils ont posé la Tour Vagabonde et la Pinte à fondu sur une friche 2 hivers de suite et là, nous allons tenter de faire vivre ce lieu durant l’été.

Category(s): Uncategorized
Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>